AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 tallulah "tally" brown. the end

Aller en bas 
AuteurMessage
Tallulah Ainsley Brown

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 26

MessageSujet: tallulah "tally" brown. the end   Sam 11 Juil - 21:11


    - par ici le moldu ;
      pseudo : emiche.
      âge : 17 ans
      avatar : bonnie wright
      présence: 5/7
      code : dementia, dementiae, le latin ça sent les pieds
      suggestion / commentaire : j'adore déjà ce forum (L)


Dernière édition par Tallulah Ainsley Brown le Dim 12 Juil - 13:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Tallulah Ainsley Brown

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: tallulah "tally" brown. the end   Sam 11 Juil - 21:12


    theone.

    Une soirée d'été, chaude à souhait. Depuis quelques jours une vague de chaleur s'était abattu sur la ville de Santo Domingo, Nouveau-Mexique, sans que quiconque puisse la prévenir. En cette période, il n'était pas rare que la ville soit transformée en four géant, mais la canicule de cette année dépassée toutes celles que la ville avait pu connaitre. Vu du ciel, la bourgade aurait pu être comparé à une ville playmobile, de petites boites alignées, un vrai décor de poupée. Toutes ces maisons uniformes et toutes ces rues parallèles se ressemblaient toutes. Mais en ce soir de juillet, la rue qui nous intéresse se trouve à l'orée du bois, c'est la plus éloignée du centre. C'était une petite rue comme les autres, rien ne la distinguait et pourtant quelque chose d'anormale s'y passait. La troisième maison sur la gauche juste en entrant dans la rue, vous savez quand vous arrivez par Domingo's street. Cette maison c'était celle des Brown, une famille bien sous tout rapport. Si vous aviez demandé aux voisins ils vous auraient tous répondus que les Brown était des personnes gentilles, un peu mystérieuse sur les bords certes. Oliver Borwn travaillait loin, il ne pouvait revenir que le week-end, mais ça ne l'empêchait pas d'assister au match de son fils tous les dimanches. C'était un père de famille accomplis et surtout respectable. Anna Brown était un très belle femme, ça tout le monde s'accordait à le dire. Elle était polie et très gentille, elle faisait partie de l'association caritative en faveur des ours blancs de l'antarctique et tous les mardis soir allait donner un coup de main au centre pour sans abris. Ils avaient un fils, Elias, qui avait 6 ans. Il venait d'entrer à l'école primaire de la ville et faisait déjà tourner la tête de toutes les filles. C'était en bref une famille modèle, presque trop. Leur maison était très jolie et décoré avec goût, le seul petit bémol était l'abondance de volatile qui venaient et repartaient de chez eux, mais bon c'était les désavantages d'habiter près de la forêt disait Mme Marshall, la vieille voisine de 73 ans.

    Ce soir là, une faible lumière filtré des persiennes, les rideaux avaient été soigneusement fermés pour que les petits curieux ne puissent pas voir ce qu'il s'y passait. Car comme tout le monde le sait, dans une petite ville tout se sait. Si quelqu'un avait tendu l'oreille, il aurait pu se rendre compte qu'aucun son ne provenait de la maison, pourtant les Brown semblaient être présents. Mais personne ne faisait attention car ils étaient tous trop occupé à regarder Urgence qui passait en inédit ce soir là, 3 épisodes, de quoi occuper les habitants de Santo Domingo pendant quelques heures. Imaginons, car nous sommes curieux que nous étions une petite souris, capable de se glisser sous la porte de la maison beige, des Brown. En entrant nous verrions quoi...rien. Dans le salon c'était vide, seul la télé diffusait dans la pièce un bruit qui l'empêchait de devenir inquiétante. Après avoir vérifié dans la cuisine, toujours rien, nous montons à l'étage. Soudain, un cri déchire l'atmosphère de calme. Dans un sursaut de terreur nous décidons d'aller voir ce qui se passe dans la chambre, d'où le cri semble provenir. Nous glissant sous la porte close, le spectacle qui s'offre sous nos yeux ébahit nous glace le sang. Une femme enceinte, allongé sur le lit est en train d'accoucher.
    Monsieur et Madame Brown sont de part et d'autre de la malheureuse et la soutiennent dans son ultime combat. Il semble qu'elle soit proche de la fin si nous nous fions aux battements de son coeur qui ne font que ralentir. Anna Brown passe une main délicate sur le front trempé de sueur. Elias n'est pas dans la maison, il semble que ses parents l'aie envoyé dormir chez un ami à quelques lieux de là. Tant mieux pour lui, ce spectacle cauchemardesque d'une femme aux dernières minutes de sa vie l'aurai traumatisé et nous savons bien que sous ses airs de dur, le petit garçon est un grand sensible. Un nouveau cri entache la quiétude qui règne. Une bassine pleine de sang et posait sur le bas côté du lit et miss Brown s'affaire, une serviette à la main près de la mourante. De sa voix claire comme un carillon, elle lui lance de petits encouragements comme pour la guider vers sa mort imminente. Un ultime cri fuse dans l'air et quelques secondes plus tard, on entend un petit coeur battre dans la pièce, il bat de plus en plus vite contrairement à celui de sa mère qui s'éteint. Le bébé couvert de sang hurle à plein poumons une complainte destiné à sa mère peut être. Anna passe le bébé à son mari qui disparait dans la salle de bain, pendant ce temps, il embrasse le front de la morte et prend un bout de bois posé sur la commode près d'elle. Son mari revient avec le bébé propre et tout en fredonnant une chanson, le pose sur un couffin près du lit.

    « Comment allons nous l'appeler ? »
    « Je ne sais pas... »
    « Tallulah, comme sa mère »
    « Oui, Tallulah, c'est très bien. »


    Anna passe devant son mari et prend le couffin dans ses bras tout en donnant le bout de bois à son mari et lui dit d'une voix glaciale de se débarrasser du corps. Si nous étions des sadiques, nous resterions juste pour savoir comment ils vont faire. Mais respectons la paix de cette pauvre femme et suivons plutôt le petit bout de chou qui se trouve dans les bras de sa nouvelle maman. Toi, Tallulah Ainsley Brown, qui vient de naître dans le sang et les larmes, nous te suivront lors de ta vie, juste pour voir comment tu vas t'en sortir et surtout car nous sommes curieux.


Dernière édition par Tallulah Ainsley Brown le Sam 11 Juil - 22:45, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Tallulah Ainsley Brown

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: tallulah "tally" brown. the end   Sam 11 Juil - 21:15


    thetwo.

    Quelques années plus tard, nous retrouvons la famille nous plus à Santa Domingo mais à Dartmouth, une petite ville pluvieuse d'Angletterre. Ils avaient préféré partir plutôt que d'inventer un mensonge bancale sur la venu de Tallulah. Leur fille avait bien grandit depuis et c'était surtout épanouie. Son frère et elle s'entendait comme les deux doigts de la main. On n'aurait pas pu trouver famille plus heureuse à des kilomètres à la ronde car malgré la pluie, ils étaient unis. Le petit Elias était entré dans un pensionnat entre à la frontière Écossaise qui se nommait Poudlard. Quand on demandait aux Brown qu'elle était cette école il répondait juste que c'était une école pour les enfants doués. Un petit mensonge en somme mais ce n'était pas leur plus gros mensonge et ça ne sera surtout pas le dernier. Tally était une jeune fille très éveillée pour son âge, elle comprenait tout très vite et ne se lassait pas de poser des questions à ses parents. Elle savait qu'elle allait intégrer Poudlard quand elle aurait 11 ans, c'était ses parents qui le lui avaient promis, alors elle les croyait. Elle avait hâte de retrouver son frère et de connaitre cette école qui, selon lui, était le plus merveilleuse du monde...après elle n'en savait pas plus. Tally contrairement au reste de sa famille, avait les cheveux roux pétards qui la distinguait de tous les membres de sa famille. Contrairement aux autre Brown, elle avait aussi la peau très blanche, elle ne bronzait pas facilement. Mais ces petits détails de la dérangeait pas, elle n'y prêtait même pas attention.

    C'était un dimanche après-midi, le ciel était orageux mais à travers les nuageux épais, un petit rayon de soleil rare et téméraires était apparu. L'unique bar du village avait commencé à se remplir de quelques vieux hommes qui parlaient de la guerre ou de leurs jeunesses perdues. Les vieilles femmes penchaient à leur fenêtre scrutaient les rues à la recherche d'un ragot à raconter pour leur prochaine partie de bridge organisé par la municipalité. Plongé dans la quiétude d'un jour de repos, les gens se prélassaient, la ville marchait au ralentit. Une petite maison tordu était juché sur le mont le plus haut de la ville, accompagné d'autres petites maisons ternes. Le jardin était fournit et bien vert, la pluie tombant abondammant dans cette région, elle avait assuré aux plantes toutes l'eau dont elles avaient besoin pour grandir. Les herbes étaient à présent aussi grande que la petite Tally, la seule chose qui la distingué du reste était sa chevelure rousse et les petits cris aigus qu'elle poussait. Tally joué sans doute à son jeux favoris, Godric vs Morgana, ses parents lui avaient souvent conté l'histoire de ce héros légendaire. Tapis dans l'ombre des broussailles, elle avançait avec précaition vers son ennemi imaginaire et quand elle mit la main de dessus elle se jeta sur lui en poussant des cris stridents. L'ennemi en question n'était autre que leur chien noir nommé pataud en raison de son embonpoint et de sa démarche branlante. Après l'avoir attrapé, elle se dirigea vers la grande baie vitrée qui donnait sur le jardin. Elle entendit la voix de sa mère et celle de son père, pour les surprendre elle y alla sur la pointe des pieds. Des bribes de conversation filtraient de l'intérieur.

    « Je m'en veux...que veux-tu dire par là ?...nous aurions du lui dire...blablabla »

    La petite Tally ne saisissait pas le moindre mot de ce que ses parents disaient. Et sa concentration était fixée sur la distance qui la séparait de ses géniteurs. Quand soudain une voiture passa klaxonnant comme si sa vie en dépendait et son chien sursauta et aboya très fort. Tally eu soudain très peur, surprise par tous ces bruits et poussa un cri de peur sauf que tout ne se passa pas comme prévu. En effet la grande et belle baie vitrée explosa sous le choc comme propulsée par une force inconnue. La petite fille essaya tant bien que mal de protéger son visage des débris de verre. Ses parents accoururent et prirent la jeune fille dans leur bras. Sa mère avait la bouche grande ouverte, elle ne s'attendait visiblement pas à ce que la petite fille reçoivent ses pouvoirs si tôt. Finalement, comme son frère, elle était précoce. Ils l'emmenèrent à la cuisine et tout en la soignant ils lui expliquèrent la situation.

    « Ecoutes ma chérie, nous avons quelque chose de très important à te dire. »
    « Quoi ? J'ai fait une bêtise ? »
    « Non pas du tout...Tu te rappel quand papa et moi nous utilisons le bout de bois pour faire des choses. »
    « Oui... »
    « C'est de la magie. »
    « La magie ça n'existe pas ma maîtresse m'a dit. »
    « Parce qu'elle ne connait pas la magie. Regardes ce que tu viens de faire c'est de la magie. »
    « Oh. »
    « Par contre tu dois nous promettre que tu ne le diras à personne. »
    « Promis juré, au fait je suis quoi alors. »
    « Tu es une sorcière. »


Dernière édition par Tallulah Ainsley Brown le Sam 11 Juil - 22:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Tallulah Ainsley Brown

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: tallulah "tally" brown. the end   Sam 11 Juil - 21:19


    thethree.

    Bien des années avait passé, mais les Brown vivait toujours à Dartmouth. Leurs deux enfants étaient maintenant scolarisé à Poudlard. Les voisins des Brown se demandaient comment les deux enfants avaient pu être scolarisé dans ce pensionnat pour surdoué alors qu'ils n'avaient en somme rien de spécial. Ils avaient fini par en conclure que les Brown appartenaient à une secte au vu des étrange vêtement du mari et des hiboux qui tournaient sans cesse autour de la maison. Elias avait maintenant 22 ans, c'était devenu une jeune et beau garçon qui faisait tourner la tête de bien des filles. Quant à Bonnie, les années avaient bien fait leur travail sur elle, elle s'était épanouie pour devenir une jolie fleur. Mais le temps avait aussi creusé la différence entre elle et sa famille. Elle se rendait compte qu'elle ne ressemblait à aucun membre de sa famille et quand elle questionnait ses parents sur la question ils restaient évasifs. Elle avait donc essayé de chercher des réponses auprès des autorités de Santo Domingo mais sans succès. Elle avait donc fini par se convaincre que sa différence venait de son arrière grande tante jusqu'à ce jour de juin. Ce jour qui avait bouleversé sa vie et ses certitudes.
    Poudlard, ce château légendaire et majestueux accueillait des enfants de 11 à 25 ans. Son actuel directeur était Gellert Grindelwald. Il imposait aux élèves des règles très strictes et les sangs mêlés et les nés moldus était très mal vu. Par chance Les Brown était une vieille famille de sang pur américaine et la famille d'Anna, les Ferwell, était une famille de sang pur anglaise immigré aux USA. Oliver et Anna avaient fui la pression de leur famille était c'était installé à l'autre bout des Etats-Unis avec leur fils. Elias et Tally n'avait donc aucun problème à l'école, ils étaient plutôt bien vus. Elias avait été mis à Serpentard et cela lui convenait très bien car il était manipulateur et plein de vice. Il aimait faire la fête, enchaîner les filles, il se battait souvent avec les sang mêlés et les sangs de bourbes comme il disait, ses grands parents auraient été fière de lui. Tally elle s'était l'opposé, elle n'aimait pas le comportement de son frère et défendait les non-pur avec ferveur. C'était une fille courageuse et qui n'avait pas sa langue dans la poche. Le seul point qui les rapprochait c'était la fête, ils étaient tous les deux des fêtards de la première heure. La jeune fille reprochait aussi à son frère de la surprotéger, il était tout le temps sur son dos mais elle l'aimait quand même. Elias quant à lui ne pouvait s'empêcher de garder un oeil sur elle, vigilance constante était son leitmotiv. Surtout depuis que ce Matthew Helder tournait autour de sa soeur. Il lui avait lancé plusieurs avertissements qui avaient été ignoré. Et ce jour ne faisait pas exception, comme tous les jours Matthew avait essayé d'aborder Tally mais pour une fois elle était seule.

    « Tallulah ? »
    (Elle se retourna et vit le garçon.)
    « Comment tu me connais ? Et pourquoi tu me suis »
    « Je réponds à ta question si tu me suis dans un endroit plus tranquille. »

    Tally le regarda avec suspicion mais choisit de le suivre, la curiosité l'ayant emporté sur la raison. Ce garçon avait quelque chose qui la mettait en confiance mais elle ne savait pas quoi. Son visage lui donnait l'impression de déjà vu. Elle le détailla, c'était un plutôt joli garçon. Elle se laissa conduire jusqu'à une salle de classe vide où il lui proposa de s'asseoir, ce qu'elle fit nerveusement en lissant les plis de sa jupe d'uniforme. Il retourna une chaise et s'assit dessus à califourchon juste en face d'elle. Il étudia son visage avec avidité comme s'il voulait s'abreuvé de son image jusqu'à plus soif, comme s'il retrouvait une partie de lui même qu'il avait perdu. Un silence long et quelques peu dérangeant s'installa sans que personne ne le coupe. Puis Matthew eut le courage de le briser.

    « Tu lui ressembles tellement... »
    « A qui ? »
    « A ta mère »
    (Elle lui lança un regard étonné.)
    « Je ne crois pas non... »
    « Pas à cette chienne qui t'a enlevé, à ta vraie mère, notre mère... »
    « Qu'est-ce que tu insinues par là »
    « Tu ne t'es jamais demandé pourquoi tu ne leur ressemblait pas ? Et pourquoi nous étions si semblables ? Tu es ma soeur, ma petite soeur...je t'aie tant cherché »
    « Qu'est-ce que tu racontes ? Tu es fou ? J'ai déjà un frère. »
    « Ce n'est pas ton vrai frère, comme ce ne sont pas tes vrais parents. »
    « Mais pourquoi m'auraient-ils mentis ? Est-ce que toute ma vie a été une mascarade ? »
    (Elle passa une main tremblante dans ses cheveux, les larmes aux bords des yeux.)
    « Ton père, notre père s'appelait Jimmy Helder. Et notre mère s'appelait Louise Helder. Il venait d'une famille de sang pur, elle non. Mais ils se sont aimés et mariés et je suis né. 2 ans plus tard notre mère et tombait enceinte mais nous avons été attaqué par des lycans, ils ont tué notre père et m'ont mordu. Ils ont poursuivit notre mère mais apparemment ils ne l'ont pas eu car tu es née. Après je n'en sait pas plus sur ce qui est arrivé. Je t'en pris crois moi ? Pourquoi je te mentirais ? »
    « Je ne sais plus qui croire, laisses moi du temps. »
    « Tout le temps que tu voudras...mais promets moi de ne rien dire à personne pour le moment, s'il te plait. Et laisses moi une chance de connaître le dernier membre de ma famille encore en vie... »
    « Je te le promets »

    Il se leva et partit, laissant seul dans la salle sa petite soeur bouleversée par la nouvelle. Pendant des heures nous restâmes là, à la regardait pleurer et à nous promettre de veiller sur elle comme l'ange gardien que nous étions. Cette petite avait trop vécu et malheureusement ce n'était pas le dernier des malheurs qui l'attendaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Tallulah Ainsley Brown

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: tallulah "tally" brown. the end   Dim 12 Juil - 13:50

fiche terminée :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Hazeyneel M. Anjeston
    sky ;
    I loose control and i love me

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 29/06/2009
Localisation : poudlard, of course. ou peut-être mon chez-moi, à godric's hollow

MessageSujet: Re: tallulah "tally" brown. the end   Dim 12 Juil - 17:13

    Whaou. Superbe fiche comme d'hab. Je dis donc Gryffondor =)

    Bon jeu ^^

_________________
    every step I'm taking
    every move I make feels
    lost with no direction
    my faith is shaking
      the climb - m. cyrus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://cave-inimicum.keuf.net
Tallulah Ainsley Brown

avatar

Messages : 8
Date d'inscription : 11/07/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: tallulah "tally" brown. the end   Dim 12 Juil - 19:11

merci beaucoup (L)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur HTTP://GLUQUECLUCK.LIVEJOURNAL.COM/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: tallulah "tally" brown. the end   

Revenir en haut Aller en bas
 
tallulah "tally" brown. the end
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pandawa Sagesse / Soutien : "muleavulne" 130
» reprise du compte "corto"par sangoku
» La suite d'une "certaine" classe de maître: Le Finage de volnay
» [Software] Jeux Bonus d'après BIONICLE 1, le Mask de Lumière. (y compris un test de "Toa" )
» YGO : Pack du Duelliste "Yusei" le 24 02 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
origin of dementia - rpg :: au commencement de tout. :: les dossiers du ministère. :: les dossiers approuvés.-
Sauter vers: